2020 : Nouvel EHPAD de Vouziers

2020 : ANNEE D’OUVERTURE DU NOUVEL EHPAD DE VOUZIERS 

Image1Origine du projet
L’EHPAD de Vouziers était composé de 3 zones géographiques distinctes : les Résidences (A,B,C), la résidence D et Les Tilleuls. On note en effet une grande dispersion du bâti préjudiciable à une gestion rationnelle des ressources humaines, matérielles et logistiques et une non-conformité aux normes de prise en charge en vigueur (confort, taux de lits doubles, chambres triples, sécurité, déambulation…). Afin de répondre aux attentes et besoins des résidents, il était nécessaire de reconstruire un nouvel EHPAD. En décembre 2016, la validation par les tutelles de financement (ARS, Conseil Départemental) du périmètre, de la localisation et du coût du bâtiment  permet de s’entendre sur un coût définitif du projet (15 M€ hors mobilier).

Planification
2017 fut l’année du choix du projet architectural. Le projet final a été choisi par le jury en octobre 2017. En 2018, le permis de démolir et de construire a été déposé le 15 janvier 2018. Cette année marque le début des travaux : la délimitation de la zone d’implantation de l’EHPAD,  la démolition de l’ex-maternité…, et la diminution capacitaire progressive de l’EHPAD. En parallèle de la diminution du nombre de lits, il s’agit de développer des modalités de prises en charge alternatives à l’entrée en EHPAD (accueil de jour ou séquentiel, maintien à domicile…)

Le nouvel EHPAD
L’EHPAD accueillera ses 120 résidents en  2020 dans lequel un accueil spécifique : un Pôle d’Activités et de Soins Adaptés sera proposé. Le PASA est un lieu d’accueil des résidents de l’EHPAD afin de proposer des activités « comme à la maison », comme une bulle dans un ensemble collectif.

Ouverture sur l’extérieur
Avec un service d’accueil de jour pour les personnes à domicile, qui souhaitent bénéficier d’activités sur une journée avec du personnel formé  en gériatrie et maladie d’Alzheimer ou apparentée. Possibilité également d’hébergement temporaire, pour des personnes à domicile souhaitant venir occasionnellement au sein de l‘EHPAD.

Implantation du nouvel EHPAD
L’EHPAD sera construit au sein du site de l’hôpital de Vouziers, sur l’emplacement de l’ancienne maternité, détruite en 2018. Le nouveau bâtiment sera relié au plateau technique par une passerelle reliant l’EHPAD et les services de soins de l’hôpital permettant ainsi aux résidents de se rendre aux consultations, au plateau technique de radiologie et aux urgences sans sortir de l’EHPAD.

Structure de l’EHPAD

Image3

Ce futur établissement a pour vocation d’être un lieu de vie pour les personnes âgées qui y accueilleront leurs familles et leurs proches. Architecturalement, le bâtiment est composé de 3 niveaux, chacun composé de 3 maisonnées de 12 à 14 lits. Chaque niveau est composé de 40 lits. Sur chaque étage, le poste de soins/bureau des infirmiers est disposé comme une véritable « tour de contrôle ». En effet, celui-ci est positionné au cœur de l’établissement sur chaque niveau et à proximité de l’ascenseur. Associée directement à l’office, la salle de restauration pouvant accueillir les 40 résidents, sur chaque étage, est juxtaposée à la salle de soins et se positionne donc au point central. Salle à manger, petits salons et salle d’activité forment un espace unique qu’il sera possible de partitionner par des claustras pour des activités spécifiques.

Niveau Rez-de-jardin

Image5

Le rez-de-jardin est composé de 40 lits répartis sur 3 maisonnées. Un accès extérieur sur des jardins est proposé aux résidents à partir de la salle à manger. Ce niveau dispose également d’une zone « logistique » pour le stockage, avec un flux dédié pour la circulation logistique. Les  locaux du personnel  sont proposés sur ce niveau : salle de repos (contre le patio permettant de bénéficier de la lumière naturelle), vestiaires.

Niveau Rez-de-chaussée

Le rez-de-chaussée est composé de 40 lits répartis sur 3 maisonnées.
L’entrée de l’EHPAD s’effectue dans le prolongement de l’entrée depuis le bureau des entrées. Le hall donne accès aux espaces d’accueil. L’escalier et l’ascenseur sont immédiatement perceptibles par le Image2visiteur ou résident et permettent de gagner tous les étages de la structure. Le pôle d’animation dont la grande salle d’animation jouxte le hall, pour un accès aisé,  sans qu’il soit nécessaire de transiter par les unités d’hébergement pour y accéder. Il s’ouvre largement sur l’hôpital et profite de l’activité de la cour carrée. La salle à manger profite d’un accès extérieur sur une terrasse. Le Pôle d’Activités et de Soins Adaptés (à destination des résidents de l’EHPAD) et l’accueil de jour (à destination des usagers provenant du domicile) occupent le rez-de-chaussée du bâtiment conservé des anciennes consultations. Une entrée extérieure dédiée permet de gagner l’accueil de jour disposant également d’un jardin sécurisé. Le  PASA, est accessible depuis l’intérieur et propose une terrasse extérieure.

Premier niveau

LImage4e premier niveau est composé de 40 lits répartis sur 3 maisonnées. Cet étage fonctionne sur le même principe que l’étage inférieur. Les 3 maisonnées forment le tripode au centre duquel se trouve le poste de soins, à proximité de la salle à manger, qui propose un accès à une terrasse extérieure.
Les bureaux, médecin, cadre, paramédicaux se situent à l’étage de l’ancien bâtiment des consultations. C’est à cet endroit également que la galerie de liaison entre l’EHPAD et l’hôpital est positionnée.


MISE EN OEUVRE DU PROJET GERIATRIQUE

Le projet gériatrique du GHSA repose sur deux projets structurants : la construction d’un nouvel EHPAD de 120 lits sur Vouziers actée en décembre 2015 par l’ARS et le département ; et en parallèle, un projet innovant sur le site de Vouziers, sur la base de 60 lits d’EHPAD non reconstruits. Il s’agit de développer une offre de soins alternative à l’entrée en EHPAD, par le redéploiement des moyens alloués au profit d’une diversification de l’offre d’accompagnement du sujet âgé. Ce projet, ambitieux et novateur pour le Sud Ardennes, vise à renforcer la prise en charge de la population gériatrique, sur un territoire marqué par des indicateurs démographiques et sanitaires défavorables, ce, dans un contexte budgétaire naturellement contraint. Il s’inscrit dans le cadre d’une réflexion nationale que porte la loi santé visant au développement des réseaux et partenariats, par la mise en place d’une filière plus intégrée, tant entre les sites de Rethel et Vouziers qu’avec le CHU de Reims, par l’intermédiaire notamment du projet de Groupement Hospitalier de Territoire. Ce projet, proposé par les équipes du GHSA, compte tenu des besoins de prise en charge identifiés sur le territoire, au terme d’une réflexion minutieuse, a été travaillé en lien avec les équipes de l’Agence Régionale de Santé et le Conseil Départemental des Ardennes.

Il s’agit de répondre aux besoins spécifiques du territoire, besoins reconnus au niveau du Schéma Régional d’Organisation Médico-Sociale. En France, 9.1% de la population est âgée de plus de 75 ans, dans les Ardennes 9.4% et dans le Sud Ardennes 10.2%, cette proportion est encore plus forte sur la zone du « vouzinois » avec 11.4% des habitants de cette zone qui ont plus de 75 ans (source : données INSEE 2013). Ces informations nous prouvent qu’il est important de développer des offres de soins et d’accompagnement pour les personnes âgées. Proposer des services d’accompagnement à domicile ou de répit pour les aidants, permettrait d’accompagner au mieux la population vieillissante dans notre bassin de population.

Un projet innovant en réponse aux besoins de la population du territoire. Ce projet s’inscrit dans les orientations stratégiques et budgétaires du Schéma Régional d’Organisation Médico-Sociale Ardenne mais également dans la dynamique nationale du projet Personnes Agées En Risque de Perte d’Autonomie (PAERPA). En effet, les objectifs du projet gériatrique du GHSA correspondent aux objectifs du PAERPA, à savoir : mettre en œuvre un parcours de santé fluide et identifié des personnes âgées de plus de 75 ans ; maintenir les personnes âgées autant que possible à leur domicile ; améliorer, sous toutes leurs formes, les prises en charges sociales et médicales, en particulier en renforçant la coordination entre acteurs et en faisant évoluer significativement les modalités d’échanges entre  eux. En lien avec la politique d’Amélioration de la Qualité et de  la Sécurité des Soins du GHSA et la convention de partenariat avec les structures médico-sociales du territoire signée en janvier 2017, il s’agit de mettre en place des actions visant à promouvoir la qualité de la prise en charge des patients/résidents âgées et/ou en perte d’autonomie. La force du projet est qu’il a été réfléchi et bâti avec les équipes médicales et paramédicales du GHSA : tous les projets ont été établis à partir des réflexions et des propositions du personnel du secteur médico-social.

Les commentaires sont clos.